Historique

Gilles-Olivier Moury

En 1999, à l’arrivée de la quatrième génération, le Groupe prend le contrôle de la SA Beerts et s’ouvre au marché de construction du nord du pays. La Société continue son développement en appliquant ses principes de gestion prudents axés sur la satisfaction du client, la qualité du travail et la performance.

Formations et fonctions

Georges Moury

Dans les années 1970, la troisième génération entre en lice avec l’arrivée de Georges Moury, petit-fils de Gilles. La société se rapproche de son ancien concurrent, Bemat S.A. (Gilly), une société présente surtout dans le Hainaut et à Bruxelles, et le groupe familial en prend le contrôle.
La société Solidécor, future Solinvest, est constituée en 1973. Elle avait pour activité principale la fourniture et la pose de revêtement de sols. En mai 1988, la société Solinvest sera introduite au Second Marché de la Bourse de Bruxelles, et deviendra une société financière exerçant ses activités industrielles via ses participations.

Formations et fonctions

Gabriel Moury

En 1945, Gabriel Moury, féru d’idées nouvelles notamment sur la mécanisation et l’organisation des chantiers et de la préfabrication lourde et porteur de son diplôme d’ingénieur des constructions civiles, entre dans l’entreprise paternelle.
Il enlève de nombreux gros chantiers, tout d’abord pour l’Armée Belge, dont l’arsenal de Rocourt et de nombreuses casernes, ensuite de nombreux immeubles de logement sociaux. Par la suite, l’entreprise s’intéressera aux bâtiments industriels, Gabriel Moury reprendra le flambeau au décès de son père en 1960.

En 1963, Gabriel Moury renforce ses activités par une usine de préfabrication.

En janvier 1964, la société adopte la forme juridique de Société Anonyme.

Gilles Moury

C’est en 1920 que Gilles Moury crée les entreprises qui portent son nom.
Il entame de nombreux chantiers de bâtiment. Ses clients sont notamment ‘La Maison Liégoise’, ‘Les Maisons à Bon Marché de Bressoux’ et l’armée (pour la rénovation du fort de Barchon et de la fonderie des canons de Liège). Il réalise également le bâtiment de la Chambre Syndicale de la Construction de Liège.